🍺 Faire de l'Hydromel

Votre article

🍺 Faire de l'Hydromel


Hydromel (ou Bochet) "recette médiévale"

1,2 kg de miel clair 2,5 litres d'eau 2 cuillerées à café de levure de bière vivante (ou de boulanger) quelques grains de cardamome ou 1/2 cuillerée à café en poudre 2 clous de girofle ou 4 pincées en poudre 3 grains de poivre de Cayenne ou 1/2 cuillerée à café en poudre

L'hydromel était une boisson très appréciée au Moyen Âge. (aujourd’hui aussi , j aime bien , en plus il a un effet sur la digestion 😋😋😊 )

Faites fondre le miel clair dans un chaudron jusqu'à ce qu'il bouille. Ajoutez l'eau chaude, remuez, faites bouillir pour réduire de 1/4. Versez dans un grand récipient (dame-jeanne ou pot de grès). Laissez tiédir, ajoutez la levure. Pour parfumer : mettez toutes les épices dans un petit nouet de toile fine bien fermé et laissez-le tomber dans le mélange. Couvrez sans boucher car la fermentation va se produire pendant deux ou trois jours (placez dans un endroit ni trop chaud ni trop froid ) va faire monter le mélange.

Filtrez le liquide ; embouteillez comme pour le vin pour conservation ou versez dans des cruches pour une consommation rapide.

Hydromel

Pendant longtemps les Scandinaves, les Germains, et surtout les Gaulois firent de l’hydromel leur boisson de prédilection, c’était leur nectar par excellence. Dans les rituels, les druides employaient où emploient l’hydromel considéré comme étant la boisson la plus agréable aux dieux, puisqu’elle était produite par le suc des fleurs. Au Moyen-Age, l’hydromel était encore la boisson ordinaire et presque unique d’une bonne partie de la Gaule. Le pays, couvert de vastes forêts, entretenait de nombreux essaims d’abeilles qui vivaient à l’état sauvage et n’en produisaient pas moins abondamment de miel. Toutefois pour une fabrication plus avantageuse de l’hydromel, les paysans utilisaient à la place du miel, la sécrétion abondante que donnent les arbres au printemps et en été, nommée « miellé » cette sécrétion est de la sève gommo-sucrée transsudée par les feuilles qui a une très grande analogie avec la sève ou le suc de la canne et celui de la betterave, lesquels sucs donnent l’un et l’autre une boisson alcoolique.

« L’hydromel de nos campagnes » *Un kilo de miel *Cinq à huit litres d’eau (selon la qualité du miel et la force que l’on souhaite donner à la boisson)

Faire bouillir le mélange dans un chaudron de cuivre pendant deux heures sur feu doux en prenant soin d’enlever l’écume à mesure qu’elle se forme à la surface du breuvage. Ôter ensuite du feu et laisser refroidir Transvaser dans un tonneau bien propre qu’on emplira entièrement et qu’on placera ouvert dans un endroit sec et sain, dont la température s’élève de 16 à 20 degrés. Au bout de deux ou trois jours la fermentation vineuse s’établit et dure de dix à quinze jours, placer ensuite le tonneau à la cave en le bouchonnant hermétiquement comme le vin. Quelques jours après on peut le mettre en perce ou en bouteilles. Après trois semaines d’embouteillage l’hydromel sera à point


1/1

À propos des blogueurs

David, Loïc & Jumper, blogueurs influenceurs au niveau local, de 35, 32 & 11 ans.

Nous parcourons la Charente et le Périgord afin de vous faire découvrir notre si belle région et vous faire partager nos itinéraires, découvertes, adresses et bons plans. globe & dog trotters, Suivez-nous dans notre aventure aux côtés de notre petit chien vadrouilleur.

Mais le Sud-Ouest reste notre terrain de voyage et d'exploration dans le but de faire vivre notre si belle région.

Sur notre blog à but non lucratif, nous partageons avec vous notre expérience nature et historique de nos périples au cœur de notre territoire riche et fabuleux : la Charente & le Périgord.

Notre point d'honneur ? la nature, l'histoire, l'aventure et surtout de belles rencontres ...