top of page

Le Périgord en Sud-Charente : l'héritage oublié (partie 2)



Partie 2 : Le Périgord Charentais : article et sources sur la partie de l'ancien Périgord dans le département de la Charente (16).


Nous nous intéresserons ici sur des sources importantes qui démontrent la part du Périgord en Sud-Charente (16). Les sources sont tellement nombreuses qu'il faudra nous excuser si nous en oublions. Il est important de faire comprendre qu'un morceau du département de la Charente se trouvait autrefois dans le Périgord, au même titre que les localités de Dordogne.

Nous avions déjà sorti un article sources (presque 2700 vues) qui donne énormément d'éléments sur le Périgord Charentais. Il est de notre devoir de ne pas oublier mais aussi de transmettre, afin que cette partie du Périgord ne disparaisse pas.


Depuis notre premier article sources, est sorti, en juillet 2022, un magasine qui explique que Aubeterre faisait parti autrefois du Périgord avant d'être repris peu à peu par l'Angoumois.

Nous ne savons pas si notre premier article sources (sorti en février 2021) a influencé ce passage qui parle d'Aubeterre en Périgord, mais chose est sûre, cela nous conforte encore plus de continuer à démontrer l'existence du Périgord Charentais.



Notre post Facebook à l'époque :



Morceau d'article du Picton écrit par Christian Remy, docteur en histoire médiévale. Nous avons acheté le magasine afin de le conserver.


Revenons à nos moutons. Nos recherches continuent encore depuis la publication de notre premier articles sources. Et, des sources, il y en a à la pelle.

Nous avons décidé de jeter un œil sur les AVAP des villes de Villebois et Aubeterre, afin de glaner quelques sources supplémentaires.


Commençons par Villebois :

Le document AVAP a été téléchargé afin d'être conservé en archive.


 

Nous découvrirons alors sur internet d'anciennes cartes postales où on parle d'Aubeterre comme étant en Charente Périgourdine. Pourquoi aujourd'hui ce n'est plus le cas ? Autrefois, les anciens le mentionnaient sans se poser de questions, puisque nous étions aussi dans l'ancien Périgord. Pourquoi aujourd'hui ce fait est occulté ?

Il serait peut-être temps de rendre à la Charente sa part du Périgord.



 

Continuons avec une autre source, trouvée récement : le livre sur l'histoire d'Aubeterre-sur-Dronne de Jean Corbin. Un superbe receuil historique publié en 4ème trimestre 1983 en seconde édition.


Jean Corbin, dans son receuil historique, écrit ceci :


P13 : Aubeterre est à la pointe nord-ouest du Périgord blanc et sa colline en gradins sculptés par la Dronne en a fait un point stratégique d'où l'on observe facilement la plaine du Périgord au sud.


P15 : ... si Aubeterre est plus périgourdine que charentaise, ...


Ce receuil de Jean Corbin est fascinant et explique l'histoire d'Aubeterre de manière ludique. Nous reviendrons dessus plus tard.





 

Un document que nous avons trouvé trés intéressant et dont personne ne parle, ce sera bien "L'Estat de l'église du Périgord".


Dedans se trouvera une description assez intriguante de l'église Saint-Jean d'Aubeterre bien avant l'an Mille.

Nous pensons très certainement que cette description parle de la toute première grotte utilisée par les premiers chrétiens lors de la christianisation en Périgord, entre le IV et VIème siècle ; grotte découverte à l'époque du tout premier château d'Aubeterre. Pourquoi personne ne parle de cette source importante ? Pourquoi ne voyons-nous pas mentionné ce texte ?

D'ailleurs, Jean Corbin en parlera dans son oeuvre sur l'histoire d'Aubeterre. Une description assez complète qui nous explique bien l'évolution de l'église d'Aubeterre à travers le temps.


(cliquez pour agrandir)


... "Au mesme temps mourut à Glanfeuil S. Maure disciple du Patriarche sainct Benoit, qui avoit honnoré le Perigord de sa presance, lors qu’il fit bastir l’Abbaye d’Aubeterre (Annal. Aquit. Dubouc. 4. part.), dont il fut Abbé (en marge: Sainct Maure à Aubeterre), à ce que remarque Dubouchet en ses Annales d’Aquitaine; c’est-là que durant quelque temps son sainct Corps à reposé avant qu’il fut transporté à Paris au Monastere des Religieux de son Ordre appellé sainct Maur des fossez. La fabrique toute prodigieuse de ceste Eglise m’oblige à faire admirer ceux qui ne l’on veu, comme tout ce grand edifice assez clair, & beau, est basti d’une seule pierre entailliée; du milieu de la voute distille perpetuellement une fontaine; & au haut du roucher est basti le chasteau du Seigneur d’Aubeterre (en marge: Ibid.), & je m’estonne avec Dubouchet de ce que les Cosmographes ne parlent pas ce ceste rareté." ...


 

Nous ne pourrons passer à côté de ce livre écrit par Michel Renouard et Michel Ogier et publié en 1942. Ici, Aubeterre est bien qualifié comme étant en Périgord.



 

De même que dans le livre 'Le clergé Périgourdin", Aubeterre est toujours considéré comme faisant parti de l'église du Périgord à la révolution.


ceci est une source qui devrait être encore étudiée, mais qui méritait quand même sa place sur ce second article sources.





 

Dans ce livre historique sur Barbezieux, son histoire et ses seigneurs, nombres



















 

CARTE

Petrocorium comitatus vulgo la comtée de Périgort [matériel cartographique].



70 vues1 commentaire
Nos groupes Facebook Explorations : devenez membres

Charente Périgord Explorations

& Région Nouvelle-Aquitaine

+ de 6 800 membres

348552911_553432096953168_1535282471266677986_n.jpeg

Epernon Explorations :

Centre-Val de Loire et Île de France

+ de 6 000 membres

348464161_226884550207879_2213322233173740996_n.jpeg
bottom of page