top of page

🌳 Les marécages Charentais


Si vous aimez notre travail, n'oubliez pas de mettre j'aime sur notre page juste au dessus pour nous suivre

(les photos sont prises par nous. Merci de les respecter)

Selon leur situation à l’intérieur des terres ou en bordure maritime, les marais peuvent être continentaux ou littoraux. Les marais continentaux constituent souvent la frange ou les reliques de lacs et sont appelés à disparaître par un long processus de comblement naturel. Ils peuvent également être convertis à l’agriculture après drainage.

Les marais continentaux constituent un ensemble de milieux d’eau douce très variés et sont caractérisés par leur grande richesse biologique. Ils tiennent donc un rôle majeur dans le maintien des équilibres naturels et de la biodiversité. Quelques sites remarquables ont été recensés en Poitou-Charentes malgré une régression progressive de ces espaces qui tendent à disparaître par drainage au profit des terres agricoles.

Le lit majeur de la Charente et celui de la Seugne, comprennent des marais inondables par les crues fluviales jusqu’à hauteur de Saint Savinien ; plus en aval, les marais (4 200 ha) sont protégés par des digues qui ont été franchies lors de la tempête de 1999.

La Boutonne, affluent rive droite de la Charente comprend de nombreux marais dont certains tourbeux ; ils totalisent environ 3 500 ha. L’Arnoult, dernier affluent rive gauche comprend des marais utilisés pour le maraîchage (environ 1 760 ha de marais). Ces marais comprennent plusieurs sites remarquables dont les marais périurbains de Rochefort, des roselières, des prairies naturelles propices au frai du Brochet.

La gestion de l’eau y est assurée par plusieurs syndicats de marais : l’Institution Interdépartementale du fleuve Charente coordonne une action en faveur des poissons migrateurs et une autre autour de la gestion des étiages et des inondations.

Les marais littoraux sont des espaces répartis généralement sur de grandes étendues qui constituent des lieux de nourrissage et de repos privilégiés pour les espèces faunistiques, notamment pour les oiseaux. En Poitou-Charentes, ils représentent une surface importante, offrent de nombreux faciès de zones humides et remplissent de multiples fonctions.

Des marais continentaux sont localisés en bordure de la Seugne, il s’agit des marais de Breuils, de l’Anglade et de l’Aubrade. Ils sont définis en tant que Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique de classe 1 (ZNIEFF 1, petits espaces homogènes). Ces marais ont un rôle fondamental notamment vis-à-vis du cours d’eau de la Seugne. En effet, en période de crues, ils assurent la régulation et l’absorption de l’eau. Des espèces menacées sont répertoriées au sein de ces milieux telles que la cistude d’Europe, le vison et la loutre d’Europe, la lamproie de planer. Des frayères à brochets y sont également recensées.


371 vues
Nos groupes Facebook Explorations : devenez membres

Charente Périgord Explorations

& Région Nouvelle-Aquitaine

+ de 6 800 membres

348552911_553432096953168_1535282471266677986_n.jpeg

Epernon Explorations :

Centre-Val de Loire et Île de France

+ de 6 000 membres

348464161_226884550207879_2213322233173740996_n.jpeg
bottom of page