ūüß≠ T√®rra Aventura 5 : Le tr√©sor de la Nizonne


Mettez en route la musique juste ci-dessous pour vous mettre dans l'ambiance de notre aventure Tèrra Aventura

Géographie :

- L'altitude de la mairie de Gurat est de 95 m√®tres environ. - L'altitude minimum et maximum de Gurat sont respectivements de 72 m et 197 m. - La superficie de Gurat est de 16.03 km ¬≤ soit 1 603 hectares. - La latitude de Gurat est de 45.431 degr√©s Nord et la longitude de Gurat est de 0.269 degr√©s Est. - Les coordonn√©es g√©ographiques de Gurat en Degr√© Minute Seconde calcul√©es dans le syst√®me g√©od√©sique WGS84 sont 45¬į 25' 46'' de latitude Nord et 00¬į 16' 11'' de longitude Est. - Les coordonn√©es g√©ographiques de Gurat en Lambert 93 du chef-lieu en hectom√®tres sont: X = 4 866 hectom√®tres Y = 64 848 hectom√®tres - Les villes et villages proches de Gurat sont : Vaux-Lavalette (16) √† 2.92 km de Gurat, Vendoire (24) √† 3.40 km de Gurat, Champagne-et-Fontaine (24) √† 3.93 km de Gurat, Nanteuil-Auriac-de-Bourzac (24) √† 5.39 km de Gurat, Ronsenac (16) √† 5.39 km de Gurat

Cliquez sur la boussole pour voir la feuille de route

Pour notre cinquième parcours, nous nous rendons à Gurat, en Charente Périgord afin de vivre l'aventure découverte "Le trésor de la Nizonne".

Nous n'étions jamais venus nous balader sur ce superbe site qui mérite le détour.

Nous sommes donc dans cette commune dans le but de vivre l'aventure "Tèrra Aventura".

Ici, nous devons d√©couvrir le tr√©sor sur le parcours "Le tr√©sor de la Nizonne" pour trouver le Po√Į'z "Z√©ll√©".

De nouvelles √©nigmes, au fur et √† mesure, sont √† √©lucider pour passer aux √©tapes suivantes et ainsi arriver au but ultime, la derni√®re √©tape, celle de d√©couvrir la cache secr√®te pour avoir notre Po√Į'z. Et nous avons remport√© cette cinqui√®me aventure sous de fortes chaleurs (pensez √† vous couvrir la t√™te, boire de l'eau pendant le parcours, et surtout ne pas sortir des sentiers pr√©vus pour.).

En photo, le Saint Graal dans un tuyau dans trou sous des branches de bois : une cache assurément bien camouflée ! Encore une fois, une nouvelle mission réussie !

Cliquez sur le parchemin pour en savoir plus sur Gurat en Charente et la Nizonne

Au IXe si√®cle un ermite creuse dans le roc les premi√®res cellules. Puis l'√©glise est agrandie jusqu'au XIIe si√®cle. Pill√©e pendant la guerre de 100 ans, elle perd son chevet au XIVe si√®cle. Les guerres de religion ach√®vent le pillage du site. Pour d√©couvrir cette petite merveille il vous suffit d'aller √† Gurat, traverser le village vers le sud par l'unique rue, autrefois voie romaine reliant P√©rigueux √† Saintes, puis jacquaire pour le parcours conduisant de Charroux √† La R√©ole, √† la sortie du bourg tourner √† gauche, apr√®s le pont garer son char et prendre le merveilleux sentier botanique am√©nag√©, remontant la rive gauche de la rivi√®re sur environ 600 m√®tres. Une visite de ce site vous donnera un avant go√Ľt de ce que vous pourrez d√©couvrir quelques kilom√®tres plus bas √† Aubeterre sur Drone. La diff√©rence : quelques m√®tres de moins sous la vo√Ľte, mais... De l'√©motion √† l'√©tat brut, 5 euros de moins pour la visite et... Le magnifique parcours nature ! La visite commence par une agr√©able randonn√©e botanique longeant la Nizonne. Une petite escalade et voici le couloir qui ouvre au nord sur le bas cot√© qui semble √™tre l'√©glise primitive. Dans ce couloir, sur la droite, un tunnel m√®ne √† une salle poss√©dant deux silos de forme cubique. Franchissons les deux colonnes monolithes pour entrer dans la nef. Une forme de transept creus√© en coupole indique l'emplacement du clocher (trous pour les cordes). Le chevet disparu ouvre sur la vall√©e. Cot√© sud, une extension n'a pas abouti.

L'église monolithe

Dans le sud-ouest, les √©glises rupestres d'Aubeterre et Saint-Emilion sont bien connues. Plus modeste, mais d'inspiration semblable, celle de Gurat est nich√©e au coeur d'une enfilade de grottes creus√©es. En outre, on remarque que l'√©glise a √©t√© creus√©e dans la m√™me formation calcaire que celle d'Aubeterre et Saint Emilion. De tels ensemble datent du VII¬į voire du VIII¬į si√®cle, mais les structures demeurent assez petites. Les corps architecturaux plus grands semblent dater plus du XII¬į si√®cle. Des fouilles ont √©t√© entreprises dans les ann√©es 1970, o√Ļ l'on a d√©couvert une n√©cropole.

On retrouve bien √©videmment le plan type d'une √©glise traditionnelle, avec la nef principale, la choeur, le transept mais l'√©glise ne compte qu'un bas-c√īt√©. L'√©glise semble avoir connu plusieurs phases d'agrandissements ; au IX¬į si√®cle, le XII¬į si√®cle qui correspond √† la nef mesurant 12 m√®tres de longueur. On remarque l'existance d'un clocher que l'on peut constater par la pr√©sence des trous dans le plafonds de la nef. Il semblerait que le XII¬į et le XIII¬į si√®cles constituent l'√Ęge d'or de la communaut√©. Elle d√©clina √† la fin du XIV¬į, d√Ľ √† la Guerre de Cent Ans, propice √† l'ins√©curit√©. D'apr√®s la l√©gende locale, les cloches de l'√©glise rupestre furent enlev√©es et cach√©es dans une source profonde pour les soustraires aux Anglais. Malgr√© les pri√®res des fid√®les, elles ne firent jamais surface. Enfin au XVI¬į si√®cle, durant les guerres de Religions (1562-1598), le site est mis √† sac. La vo√Ľte au-dessus du choeur est d√©truite, les tombes profan√©es et les squelettes exhum√©s. La communaut√© se disperse alors. Ainsi, l'√©glise qui devait √™tre agrandie, n'a jamais pu √™tre achev√©e. Sous la R√©volution, l'√©glise servit sans doute de salp√™tri√®re, au XIX¬į si√®cle, de grange, tandis que deux grottes √©taient transform√©es en four √† pain.

L'église monolithe de Gurat est traditionnellement placée sous le commandement de Saint-Georges.

L'acc√®s actuel pour aller √† l'√©glise monolithe se fait gr√Ęce √† un chemin priv√©. De ce fait, la commune a pr√©f√©r√© mettre en oeuvre un nouvel acc√®s am√©nag√© pour acc√©der au site, et m√™me pour les fauteuils roulants! Le but final reste de cr√©er un r√©seau entre Aubeterre et Saint-Emilion.

Les cloches de l'église monolithe de Gurat

Le r√©cit de ces cloches est rapport√© de mani√®re √©crite par l‚Äôauteur Jean-Pierre Veyrat. Selon la l√©gende, l‚Äô√©glise Saint-Georges est impuls√©e par Saint Cybard, √©v√™que d‚ÄôAngoul√™me (504-581), lors d‚Äôune campagne d‚Äô√©vang√©lisation. La pauvret√© des habitants est telle qu‚Äôils ne peuvent pas payer un b√Ętiment cons√©quent pour honorer le Christ. Le saint les incita √† avoir un lieu de culte simple.

Les habitants creusent alors dans la roche en contrebas du petit hameau qu‚Äô√©tait Gurat au VI¬į si√®cle. Saint Cybard souhaite d√©dier l‚Äô√©glise par le saint du jour o√Ļ l‚Äô√©difice est termin√©. Le b√Ętiment se termine le 23 avril, jour de la Saint-Georges.

Le culte dans l‚Äô√©glise Saint-Georges ne se pratique plus (ou presque) √† partir des guerres de religions (1562-1598). Les huguenots, d‚Äôapr√®s la l√©gende, d√©cident d‚Äô√©pargner les habitants de la paroisse mais pillent les deux √©glises. Ces derniers souhaitent prendre les cloches de l‚Äô√©glise Saint-Georges, mais ont d√Ľ casser la roche pour les enlever. Elles ont √©t√© si dures √† retirer que les protestants ont pr√©f√©r√© les jeter dans le ¬ę gabare ¬Ľ.

Une autre légende plus fantastique rapporte lorsque les assaillants ont cassé la roche pour prendre les cloches de l’église Saint-Georges, les cloches se sont envolées.


55 vues0 commentaire

COPYRIGHT © 2013-2021 Charente Périgord (le blog) ; Tous droits réservés.

Tous textes publi√©s sur ce "BLOG" sont et deviennent la propri√©t√© du blog Charente P√©rigord, √©tant √©crits et publi√©s par nous, sous notre nom de domaine et ne peuvent √™tre diffus√©s ou r√©utilis√©s sans le consentement des blogueurs administrateurs et propri√©taires de Charente P√©rigord (https://www.charenteperigord.fr/ ou  https://www.facebook.com/charenteperigord/).

Le BLOG, o√Ļ sont diffus√©es tous nos articles, √©tant existant depuis 2013, appartient au dit blog "https://www.charenteperigord.fr/" et ses propri√©taires administrateurs, qui sont, par cons√©quent, les √©diteurs des textes d√©pos√©s librement sur ce dit blog, selon les articles du code de la propri√©t√© intellectuelle. Les textes diffus√©s ne peuvent donc √™tre supprim√©s et/ou r√©utilis√©s sur une autre plateforme ou moyen de diffusion sans le consentement des administrateurs-√©diteurs de ce blog.

Nous √©crivons nous-m√™me nos textes et publions nos propres photos. Nous privil√©gions l'√©criture ou la r√©√©criture sous forme de paraphrase, afin d'√©viter tout probl√®me de droits d'auteurs. Nous pouvons aussi reprendre des morceaux de textes ou d'articles de d'autres sites ou de Wikip√©dia, pour illustrer ou appuyer nos articles. dans ce cas, nous nommons les auteurs et mettons des liens vers les textes d'origine afin de respecter le droit d'auteur, sans oublier que l'information d'un sujet n'a pas de propri√©t√© intellectuelle. Si toutefois cela d√©range, merci de nous contacter, au pr√©alable, car nous savons que nous avons 1 mois, apr√®s avoir √©t√© pr√©venus, pour retirer les parties qui vous appartiennent, si c'est le cas et si cela vous d√©range d'√™tre utilis√©s comme source.

fond_ecran_image_fond_noir_descente_rivi
Copyright © 2013-2021 Blogueurs influenceurs local en Charente et Périgord (Blog Personnel) ; Tous droits réservés

¬ę Protection de la vie priv√©e : l'article 9 du Code civil, chacun a droit au respect de sa vie priv√©e. Les juges peuvent, sans pr√©judice de la r√©paration du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que s√©questre, saisie et autres, propres √† emp√™cher ou faire cesser une atteinte √† l'intimit√© de la vie priv√©e ; ces mesures peuvent, s'il y a urgence, √™tre ordonn√©es en r√©f√©r√©. ¬Ľ

¬ę Le Code de la propri√©t√© intellectuelle et artistique n'autorisant, aux termes des alin√©as 2 et 3 de l'article L.122-5, d'une part, que les ¬ę copies ou reproductions strictement r√©serv√©es √† l'usage priv√© du copiste et non destin√©es √† une utilisation collective ¬Ľ et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, ¬ę toute repr√©sentation ou reproduction int√©grale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite ¬Ľ (alin√©a 1er de l'article L. 122-4). ¬ę Cette repr√©sentation ou reproduction, par quelque proc√©d√© que ce soit, constituerait donc une contrefa√ßon sanctionn√©e par les articles 425 et suivants du Code p√©nal. ¬Ľ Tous droits de reproduction, d‚Äôadaptation et de traduction int√©grale ou partielle r√©serv√©s pour tous pays sans le consentement de l‚Äôauteur.

  • Blanc Facebook Ic√īne
  • Blanc Ic√īne Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Ic√īne YouTube
  • Gris Facebook Ic√īne