hydromel

 

Pendant longtemps les Scandinaves, les Germains, et surtout les Gaulois firent de l’hydromel leur boisson de prédilection, c’était leur nectar par excellence. Dans les rituels, les druides employaient où emploient l’hydromel considéré comme étant la boisson la plus agréable aux dieux, puisqu’elle était produite par le suc des fleurs.
Au Moyen-Age, l’hydromel était encore la boisson ordinaire et presque unique d’une bonne partie de la Gaule. Le pays, couvert de vastes forêts, entretenait de nombreux essaims d’abeilles qui vivaient à l’état sauvage et n’en produisaient pas moins abondamment de miel. Toutefois pour une fabrication plus avantageuse de l’hydromel, les paysans utilisaient à la place du miel, la sécrétion abondante que donnent les arbres au printemps et en été, nommée « miellé » cette sécrétion est de la sève gommo-sucrée transsudée par les feuilles qui a une très grande analogie avec la sève ou le suc de la canne et celui de la betterave, lesquels sucs donnent l’un et l’autre une boisson alcoolique.            
                      

                                           « L’hydromel de nos campagnes »

*Un kilo de miel   
*Cinq à huit litres d’eau (selon la qualité du miel et la force que l’on souhaite donner à la boisson)
Faire bouillir le mélange dans un chaudron de cuivre pendant deux heures sur feu doux en prenant soin d’enlever l’écume à mesure qu’elle se forme à la surface du breuvage.
Oter ensuite du feu et laisser refroidir
Transvaser dans un tonneau bien propre qu’on emplira entièrement et qu’on placera ouvert dans un endroit sec et sain, dont la température s’élève de 16 à 20 degrés.
Au bout de deux ou trois jours la fermentation vineuse s’établit et dure de dix à quinze jours, placer ensuite le tonneau à la cave en le bouchonnant hermétiquement comme le vin.
 Quelques jours après on peut le mettre en perce ou en bouteilles.
Après trois semaines d’embouteillage l’hydromel sera à point

 

Breuvages de fêtes

 

Lait d’Imbolc

1/2 litre de lait de brebis ou de vache
1 bâton de cannelle/3clous de girofles/3graines de cardamone/2 c a soupe de miel
Faire chauffer sans porter à ébullition, laisser reposer 10min et filtrer
A consommer chaud ou froid
 
Lait à la menthe

1/2 litre de lait entier / 1 branche de feuilles de menthe fraiche
Jeter les feuilles de menthe dans le lait et faire chauffer (ne pas porter à ébullition)
Filtrer / à consommer chaud ou froid

Petit lait  "elfique"  à la menthe

1/2 litre de lait / 1 yahourt nature / feuilles de menthe fraiche hâchée / 1 glacon pilé
Mélanger le lait avec le yahourt jusqu'a obtention d'un liquide mousseux, y incorporer la menthe hâché ainsi que le glaçon....déguster

Variante / àla place de la menthe on peut utiliser du basilic frais mais encore, 1 c à soupe de fleur d'oranger ou bien de rose

 

Bières

 

Bière d'orties
 
Pour 10 l de boisson
Faire bouillir dans de l'eau,  1 kg de jeunes pousses d'orties avec 2 citrons non traités coupés en tranches, et ce pendant 40min ...
Ensuite filtrer
Faire dissoudre 2 bols de cassonade et  délayer dans un peu de liquide tiède une cuiller à soupe de levure de bière
Ensuite bien mélanger le tout
Mettre en bouteilles (attention, utiliser des bouteilles faites pour contenir un liquide sous pression)
Stocker ensuite au frais
Peut se consommer au bout de 15 jours de macération.

 

Liqueurs

 

Liqueur de verveine
 
La verveine * la plante magique des fées* était vénérée par les druides et utilisée pour ses vertues médicinales, Elle était particulièrement prisé dans la médecine du Moyen-Age  pour donner du lait aux nourrices et dans la magie pour éveiller la passion aux amoureux.
 
Placer une poignée de feuilles de verveine dans 0.5 litre d'alcool.
Laisser macérer pendant 2 mois puis filtrer.
Mélanger ensuite à un sirop fait de 0.5 litre d'eau et 150g de sucre.
 



Liqueur d'angélique
 
1 litre d'eau de vie blanche
500g de tiges d'angélique fraiche / 1 baton de cannelle/ 3 clous de girofle/ 500 g de sucre en poudre

Coupez l'angélique en petits morceaux et la placer dans un bocal avec  la canelle et la girofle.
Y incorporer l'eau de vie  et boucher hermétiquement.
Exposer au soleil le plus souvent possible pendant 6 semaines.
Au bout de ce temps y ajouter le sucre qu'on aura préalablement fait fondree  à feu doux.
Mélanger et laisse de nouveau  reposer environ 6 semaines.
Au bout de ces 3 mois de macération (au total) Filtrer  et mettre en bouteilles.
 

Liqueur de Sauge 
 
Une trentaine de feuilles de sauge fraîches
1 litre de schnaps
1 kg  de sucre  blanc
 
Laisser macérer jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu.


Liqueur de noix
 
Pour 1 litres de liqueur:
10 noix vertes
750 cl  d'eau de vie de fruits
125 cl d'eau
250g de sucre de semoule
Un pincée de cannelle et 1 pincée de coriandre
 
Fendre les 10 noix en deux et les placer dans un bocal.
Y  verser  l'eau de vie de fruits et boucher hermétiquement.
Laisser reposer pendant 6 semaines dans un endroit frais (*penser à remuer régulièrement le bocal).
Au bout de 6 semaines , porter 125 cl eau a ébullition dans une grande casserole. Retirer la du feu et y ajouter le  sucre, la canelle et la coriandre. Y verser ensuite la macération du bocal.
Filtrer le mélange à travers un linge propre et le replacer dans le bocal et laisser de nouveau macérer 6 semaines.
Mettre en bouteille..



Liqueur des elfes aux cinq graines

Dans une bouteille de verre blanc d'un litre placer...
15 g de graines de coriandre
15 g de graines d'anis
4 g de graines d'angélique
15 g de graines de cumin
4 g de clous de girofle
 
Remplir le bocal d'alcool. Fermer et laisser macérer 15 jours au soleil.
filtrer le contenu et le mélanger à un sirop fait de 0.10L d'eau et 250g de sucre.

 

Vins

 

Hypocras

Le breuvage de prédiléction du Moyen âge,

Verser 75 cl de bon vin dans un récipient et y mélanger 3 c à soupe de mièl

*Préparer une gaze carré dans laquelle vous placerez les ingrédients pour la macération   et que vous fermerez pour former un petit baluchon.

trois petits morceaux de gingembre frais
5 clous de girofle
5 graines de cardamone (ouvrir les coques)
20 graines de coriandre
un baton de canelle coupé en trois

Placer le baluchon dans le vin, couvrir,  et laisser macérer une nuit entière. Voire plus si ce n'est pas assez infusé...

Pour un goût plus prononcé on peut jouer avec les doses des ingrédients qui sont ici a titre indicatif de ma propre recette....



Vin de sauge pour la circulation

 Possédant de nombreuses vertues , la sauge est une plante médicinale par excellence. Réputé au Moyen âge comme véritable panacée, elle était couramment utilisée en décoction et infusion. Dans le milieu de la magie, elle est particulièrement prisée pour ses pouvoirs purificateurs.

Placer une poignée de sauge fraiche dans un récipient.
Faire bouillir 1 litre de vin rouge avec 10 morceau de sucre et le verser sur la sauge et laisser infuser 30min. Filtrer  et mettre en bouteilles.
En boire 2 cuillerées à soupe loin des repas.


Vin de sauge classique

Placer une poignée de sauge fraiche dans une bouteille de vin blanc, laisser infuser 1 journée ou plus selon e goût.
 

Vin de Camomille
 
1 litre de vin rouge
20 têtes de camomille
25g d'écorce d'orange
20 morceaux de sucre
 
Laissez reposer 48heures et filtrer


Vin de framboise

1 bouteille de vin rouge fruité
115 g de framboises
115 g de sucre de canne en poudre

Verser le vin dans une casserole et le faire chauffer à feu doux
Y ajouter le sucre et les framboises (les ecraser)
Porter à ébulition jusqu'à ce que ça mousse
Filtrer et mettre en bouteille
 

Vin chaud pour l'hiver ( idéal pour les refoidissements)

50 cl de vin
2 c à soupe de mièl
1 branche de thym
3 clous de girofle
5 gaines de coriande
2 graines de cardamone
1 pincée de canelle

Faire chauffer le vin avec tous ces ingrédients jusqu'à ébulition
Retirer du feu et laisser infuser 5 min
Réchauffer un peu si besoin, a consommer bien chaud.

 

Sirops

 

Sirop de Sapin

Le sapin est reconnu pour ses vertus antiséptiques et particulièrement efficace pour calmer les inféctions du système respiratoire.
 
Utiliser un bocal  à fermeture hermétique .
Superposer des couches successives de jeunes pointes de sapin et de sucre candi en commençant au fond par les bourgeons et en terminant par le sucre.
Fermer le bocal et l' exposer au soleil afin que la chaleur fasse fondre naturellemnt le candi et que le sirop mûrisse.

Ce sirop se consomme en hiver mélangé dans une tisane ou nature.
 
 
 
Boisson fortifiante

1 bouteille de vin rouge
1 c à soupe bien remplie de baies de genièvre
1 c à soupe bien remplie de semence d'ortie
1 cuillerée de racines de gentianes
125 g de sucre

Laisser macérer pendant 7 jours ....faire cuire ensuite  5minute et filtrer...
 


 Sirop d'ail 

                   Pour les plus courageux, osez le sirop d'ail!!!
Veritable antibiotique naturel, l'ail est l'alié même de la longévité et de la bonne santé.
Tel le proclament nos anciens " Mange une gousse d'ail par jour et tu vivra centenaire"


Piler ou presser 2 petites têtes d'ail
Faire chauffer  150 ml d'eau dans laquelle on aura incorporée 200 g de sucre 
Laisser chauffer jusqu'à fonte complète et ajoutez l’ail pressée.
Laisser cuire à feu doux 5 à 10min  jusqu'à obtention d'un  sirop.
Laisser refroidir , ensuite filtrer, placer dans un flacon en verre et conserver au réfrigérateur.
                          
A consommer à raison d’ 1 cuillère à soupe le matin à jeun
                                 
*Contre-indication : estomacs fragiles, dermatose

1/16
KQDXM-logo-2019-vectoriel-ok.png
logo_NA-horizontal_Coul_20.png
La-Charente-e1555596616262.png
Logo-PeriDord-Q-fdblanc.png
logo-CCCL-Tourisme.png
LOGO-infiniment-charentes.png
NéoTerra_BaseLine.jpg